Le Monde Celtique

Sans doute parce que je suis pour l’instant en Irlande, j’ai envie de commencer ce blog par le monde celtique dans lequel je baigne depuis quelques mois.

Au fil des lectures, des visites et des rencontres, j’ai essayé de me faire une idée de ce qu’était le celticisme, et ce qu’il est aujourd’hui.

Triskèle

Triskèle

Commençons par les bases :

Les celtes sont avant tout un peuple, apparu il y a 3000 ans maintenant en Europe Centrale, autour du Danube. Conquérant et nomade, il a peu à peu envahi l’Europe Occidentale, jusqu’en Espagne et en Irlande.

Ce peuple n’était pas unifié, et fonctionnait par tribus. Même si c’était un peuple extrêmement civilisé et organisé pour l’époque (avec une société bien définie, des rites, une justice et une organisation militaire), les tribus ne communiquaient pas toutes entre elles, faute de temps, à cause des grandes distances, sans oublier les raisons bien « humaines » (conflits…).

C’est ainsi que sont apparues les différentes langues celtiques, malgré une origine commune. Les  croyances sont restées sensiblement les mêmes, même si le panthéon de leurs dieux n’était pas forcément identique d’une région à une autre. Les légendes locales étaient plus importantes que les légendes du peuple entier, et on a donc vu apparaître une mythologie propre à chaque région celtique : espagnole, gauloise, écossaise, irlandaise, galloise…

On retrouve cependant des traits communs à tous ces peuples, ce qui fait d’eux des peuples celtes : la langue, même ayant évolué différemment, garde la même origine, et cela se ressent dans le nom qu’ils donnent à leurs divinités. L’organisation sociale était aussi la même : le pouvoir séculaire allait au roi ou au chef de tribu, nommé et non désigné de façon héréditaire, le pouvoir religieux et magique (ces deux notions étant inextricables) allait aux druides, porteurs de la connaissance et de la sagesse, et le pouvoir des mots allait aux bardes, visionnaires sous bien des formes.

La croix celtique, très commune en Irlande

La croix celtique, très commune en Irlande

Avec les différentes invasions, romaines, puis nordiques, les peuples celtiques ont peu à peu disparu. Cependant, certaines enclaves ont subsisté, malgré ces influences extérieures, voire grâce à ces influences. Il est évident que si le folklore celte irlandais a si bien survécu, c’est grâce à l’incroyable assimilation de la religion chrétienne qu’ils ont connue, et qui a finalement sauvé sans doute une part importante de ce savoir, même si ce que les moines, même irlandais, considéraient comme trop « païen » a fini par disparaître.

Aujourd’hui, on compte cinq grandes régions celtiques : la Galice en Espagne, la Bretagne en France, le Pays de Galles et l’Ecosse au Royaume Uni et l’Irlande. Ces régions ont chacune développé, soigneusement entretenu leur langue, leur culture, leur folklore.

Et c’est un peu de cette mythologie et de ces légendes que je vais tenter de vous transmettre.

6 reflexions sur “Le Monde Celtique

  1. Grein

    Merci Gwen pour votre article intéressant.
    Pouvez vous corriger une faute de français « la langue, même ayant évolué différemment » et non pas aillant.

    1. Gwenn Auteur de l'article

      Oh là oui ! Comme quoi, on a beau se relire, en ayant (hin hin) trop la tête dans un texte, on finit par ne plus voir certaines choses 🙂 C’est corrigé !

Laisser un commentaire