Le Monde Chrétien / Le Monde Grec / Le Monde Gréco-Romain

Pourquoi la semaine commence-t-elle par lundi, et pourquoi ensuite vient mardi, puis mercredi… ?

Cette question m’a été posée par ma sœur, Julie. Julie a un don pour poser ce genre de questions, auxquelles personne ne s’attend, mais qui sont loin d’être idiotes et dont on ne connait pas la réponse.

Mais là, elle n’est pas à l’origine de la question : elle l’avait vue sur un forum, et avait commencé à chercher des réponses. Sachant que je m’intéresse à toutes ces petites histoires dans l’Histoire, elle m’a aussi demandé si je ne connaissais pas déjà une explication. La réponse était non, et nous avons cherché ensemble.

Pourquoi la semaine commence-t-elle par lundi ? Pourquoi vient ensuite mardi, puis mercredi, et ainsi de suite, dans cet ordre ? Et d’où viennent les noms des jours ? La question est vaste, et la réponse l’est tout autant. Elle implique différentes civilisations, des plus anciennes jusqu’aux Chrétiens des premiers siècles.

Bref, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche, ces mots que nous employons tous les jours, vont nous faire faire aujourd’hui une plongée dans l’Histoire du monde.

Le géocentrisme de Ptolémée est à la base de notre ordre des jours de la semaine

La semaine de 7 jours

On m’a toujours dit : « Sept jours, parce que Dieu a créé le monde en six jours et s’est reposé le septième ». Certes. C’est même marqué dans l’Ancien Testament :

Et Dieu eut achevé au septième jour son œuvre qu’il fit ; et il se reposa au septième jour de toute son œuvre qu’il fit.

Genèse II:9

Et la France, voire le monde Occidental, étant imprégnée, qu’elle le veuille ou non, de cette culture chrétienne, l’héritage des sept jours de la Création contente la plupart d’entre nous.

Cependant, les esprits les plus athées, les plus critiques ou les plus rationnels (entourez la/les mention(s) utile(s)) se diront que l’Ancien Testament ne vient lui-même pas de nulle part, et qu’il faut sans doute remonter plus loin pour comprendre pourquoi sept jours ont été nécessaires à Dieu pour créer le monde et prendre un repos bien mérité.

Pour commencer, il faut remonter plusieurs siècles avant Jésus-Christ, chez les Chaldéens, un antique peuple de Mésopotamie, vivant entre le Tigre et l’Euphrate. Entre le IXème et le VIème siècle avant Jésus-Christ, ils furent à l’origine de nombreuses avancées. L’une d’elles fut la division des jours en groupe de sept : selon leur croyance, le chiffre 7 portait malheur, et il était néfaste d’entreprendre quoi que ce soit le 7ème jour d’un mois, ainsi que le 14ème, le 21ème et le 28ème, multiples de 7.

Ils semblent s’être calés sur les cycles lunaires, chaque phase comportant environ sept jours, chaque mois contenant 4 phases (un cycle lunaire complet), chaque saison comportant 13 phases (91 jours) et chaque année de 365 jours (qui correspond elle au rythme solaire) comprenant 4 saisons plus 1 jour. Quand on voit que notre division en semaines, mois, saison et an est un système vieux de plus de 3.000 ans, ce n’est pas étonnant que la Révolution Française n’ait pas réussi à imposer son calendrier…

Ce rythme de mois de 28 jours divisés en 4 semaines de 7 jours a existé dans d’autres civilisations, notamment la civilisation celtique. De nombreux historiens affirment même que nos semaines et nos mois nous viennent des Gaulois et non de la lointaine Mésopotamie.

Les noms des sept jours

Lundi, la Lune ; Mardi, Mars ; Mercredi, Mercure ; Jeudi, Jupiter ; Vendredi, Vénus ; Samedi, Saturne ; Dimanche, le jour du Seigneur. 

On a souvent entendu cette explication. Et l’origine de ces mots est exacte. Pourquoi par contre ont-ils été choisi ? Et, vous me pardonnerez peut-être cette remarque, mais que vient faire le Seigneur chrétien au milieu des dieux romains ?

Dimanche

A l’origine, dimanche n’était pas consacré au Seigneur, mais au soleil. On le retrouve d’ailleurs dans les langues étrangères : Sunday en anglais, Sonntag en allemand, pour les deux langues que je connais. En France, c’est dimanche, le jour du Seigneur. Cela remonte aux premiers siècles après Jésus-Christ, alors que les évêques et autres autorités religieuses tentaient d’éradiquer toute notion païenne de la vie quotidienne. Ils proposèrent alors une nouvelle dénomination des jours, basée sur celle que l’on connaissait déjà, pour entrer facilement dans les esprits :

Lundi devint le jour de la lumière (luminis dies), Mardi le jour des martyres (martyrium dies), Mercredi le jour de l’Eglise Immaculée (merae ecclesiae dies), Jeudi le jour du Saint Sacrement (Jesus dies), Vendredi le jour de la Passion (veneranda dies), Samedi le jour du sabbat (sabbato dies) et Dimanche donc le jour du Seigneur (dominica dies).

Cette réforme, comme de nombreuses autres précédentes, a échoué, mais nous avons retenu le dimanche, qui a remplacé le jour du soleil. Et comme le Seigneur s’est reposé le dernier jour, c’est lui qui ferme notre semaine avant de repartir sur une nouvelle.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi

Pour les autres jours, il faut compter sur les notions d’astronomie des Grecs de l’Antiquité. En effet, ils associèrent aux cinq planètes qu’ils connaissaient un dieu : Saturne, Jupiter, Mercure, Venus et Mars.

Et ils décidèrent de consacrer à chaque jour un de leur sept astres principaux : les cinq planètes, donc, mais aussi le Soleil et la Lune. Et ils les classèrent dans leur ordre d’éloignement à la Terre (selon leur conception géocentrique, c’est pourquoi cet ordre diffère du nôtre) : la Lune, Mercure, Venus, le Soleil, Mars, Jupiter et Saturne.

On aurait pu en rester là, mais cela devait être trop simple…

L’ordre des jours

On fait donc un dernier saut entre les civilisations, et on arrive chez les Egyptiens. Les Grecs et les Egyptiens se sont fortement influencés mutuellement, et on peut comprendre que les Grecs aient choisi de retenir ce système.

Les Egyptiens divisaient déjà leur journée en 24 heures. Et les Grecs ont décidé d’attribuer leurs astres non pas à chaque jour, mais à chaque heure. Et l’astre (et donc le dieu auquel il se rapporte) à l’honneur à la première heure du jour présidait la journée.

On obtient donc un cercle de 7 points, avec chaque astre à sa place. Si on avance de 24 points depuis Saturne, par exemple (donc on tourne un peu plus de trois fois sur le cercle), on arrive au Soleil. Encore 24 sauts plus tard, on arrive sur la Lune… puis Mars, Mercure, Jupiter, Venus. Et après 7 jours, on retourne sur Saturne.

 

Sources :

La Suite des Jours de la Semaine, sur Espace des Sciences

Semaine, sur Wikipedia

8 commentaires

  1. A l'Ecole D'une Médium dit :

    Très intéressant… Surtout que j’aime pô le lundi ! Ni le dimanche remarque… Bizarre quand on sait que je suis très sensible à La lune et la soleil (pleine lune hier soir d’ailleurs, une horreur!)…

    Merci à toi. Pleins de bonnes choses…
    Bisous

    • C’est surtout intéressant de voir que ça joue sur les jours préférés… Je n’y pensais même pas en rédigeant cet article.
      Personnellement, j’ai toujours bloqué sur le jeudi et le vendredi… Faudrait que je fasse peut-être quelques recherches sur Jupiter et Venus pour comprendre pourquoi :) Sachant que l’une est née de la cuisse de l’autre, je suis sûre de pouvoir trouver une explication…
      Merci pour ton passage !

      Bisous à toi

  2. Moi non plus j’aime pas le jeudi ! Ya toujours une me*de le jeudi ! A l’école c’était dictée et sport mdr
    Oui, non, j’aime pas le jeudi ! Et puis non plus les autres jours lol !
    C’est rare quand je viens causer, mais voilà :)
    Bisous ma belle <3

  3. Merci Gwenn pour l’Eclairage ,
    On est plus Sage quand Tout s’enchaine ,
    Voilà les Jours en Marque Pages ,
    Conter l’Histoire d’une Terre Ancienne.
    ~
    L’Etoile ainsi Compte Septs Branches ,
    Reliées entre Elles par un Rayon ,
    Le Cercle Uni Tourne mais ne Penche ,
    Jamais sans Faire Révolution :)
    ~
    NéO~
    ~

    Becs si Samedi

    • Oui, on ne dirait pas que 7 petits jours peuvent en dire autant sur l’histoire du monde ! :)
      Encore et toujours ce chiffre 7… Un jour, j’aimerais bien découvrir pourquoi c’est lui qu’on a chargé d’autant de symboles…
      La Révolution n’aura pas laissé trop de traces, du côté du calendrier du moins : nous sommes vite revenus à nos 7 jours, 12 mois et 4 saisons ! :)
      Bises, et bon week end !

  4. ça faisait un moment que je n’étais pas venue ici! toujours aussi intéressant à lire! et c’est vrai que le chiffre 7 revient souvent! étrange !

    bonne continuation

    Clairebelgato

    • Merci !
      Oui, ce 7 revient un peu trop souvent pour que ce soit un chiffre pris au hasard. Il doit certainement y avoir des études à ce sujet, je chercherai… Et comme d’habitude, je viendrai ensuite vous en faire part ici !

      Tu es toujours la bienvenue !

Laisser un commentaire