Le Monde Romain / Vos Mondes

Le webzine Lune Bleue est sorti !

Le webzine Lune Bleue est sorti à l’occasion d’Imbolc (1er Février), après plus d’un an de pause.

La Lune Bleue est un webzine (magazine en ligne) abordant différentes thématiques ésotériques, des croyances païennes aux mythologies du monde, en passant par des articles plus encyclopédiques sur certains points comme les créatures du Petit Peuple.

Je vous en parle en toute modestie (vous avez tout à fait le droit de voir de l’ironie derrière ce terme), puisque la rédactrice en chef, Siannan, m’a contactée il y a quelques semaines pour reprendre mon article sur les Lupercales, l’origine de la Saint Valentin chez les Romains.

C’est la toute première fois qu’un de mes articles est repris (à ma connaissance), et je ne peux pas m’empêcher de partager avec vous ma fierté de le voir ouvrir le magazine.

En feuilletant le magazine, j’ai pu voir de nombreux articles très intéressants (sur les fées, notamment), et beaucoup de thèmes et de courants sont couverts. Vous n’êtes pas obligés d’être païens pour y trouver un intérêt (je ne me considère moi-même pas comme étant païenne, ne pratiquant aucune croyance particulière), il suffit juste d’être curieux des thématiques ésotériques.

L’écriture est collaborative, ce qui permet une grande diversité des styles, des opinions, voire des croyances.

Une excellente découverte via cette demande qui m’est arrivée un soir dans ma boite email, et que je partage aujourd’hui avec plaisir avec vous.

Bonne lecture !

6 commentaires

  1. Bonsoir Gwenn ,

    Bien Tissé à l’Hors , si le Fil de tes Articles ,
    Trouve en Lumière des Liens en Chaines ,
    Pour mettre en Lignes , l’Histoire en Cycles.
    ~
    NéO~
    ~
    Amitié du Dragon ;)

  2. bonjour Gwenn: pas de fausse modestie (sic), t’as bien raison d’en être fiere tu le merite; pour ce qui est des lupercales, il serait intéressant de se demander si ce genre de ceremonies a totalement disparu ou si l’on peut en trouver des traces (plus « paiennes » que la saint valentin) dans l’une ou l’autre region.

    A ce propos, il me parait important de faire la difference entre « paien » et religion disparue; en effet, paien est un terme que l’Eglise catholique ou chretienne accolait très libéralement à tout ce qui n’était pas chretien en ce y compris des religions comme l’islam ou les religions extreme orientale.

    Paien il me semble se rapporte plus spécifiquement à des rites, pratiques ou croyance non syncretisees (assimilees) par l’Eglise (comme par exemple les Lupercale/St Valentin),

    Ces protiques se retrouvant chez des paysans/pagan/paien vivant eloignes des centres civils et religieux.

    Je repete peut etre une evidence que tout le monde sait, mais il me paraissait utile d’insister sur ce point.

    Amities Christian

    • Merci pour ces encouragements, cela fait plaisir à lire !

      Je suis d’accord sur la distinction faite entre paganisme et religion disparue, ne serait-ce que parce que le paganisme est un mouvement bien présent encore aujourd’hui.
      Cependant, même si nous avons pour habitude de le coller à « tous ceux qui ne pratiquent pas LA religion » (les musulmans considèrent aussi comme païens ceux qui ne pratiquent pas l’islam, à ma connaissance, ce n’est pas le fait exclusif du christianisme), on retrouve aujourd’hui plus souvent ce terme accolé, d’une façon sans doute plus neutre et moins conflictuelle, à tous ceux qui ne pratiquent pas une des grandes religions (christianisme catholique/protestant/orthodoxe, islam, judaïsme, bouddhisme, confucianisme…), donc qui ont tendance à pratiquer une de ces « religions » ésotériques qui sont en plein essor aujourd’hui. Je n’aime d’ailleurs pas le terme de religion pour ces mouvements, je préfère celui de croyance ou de foi, car ce sont des mouvements beaucoup moins ancrés que les religions établies, à mes yeux du moins.
      Donc plutôt que d’opposer paganisme à christianisme, je le mettrai plutôt en opposition avec les dogmes religieux. Certains païens contemporains se rapprochent d’ailleurs, dans leur foi, d’un des grands mouvements religieux, mais veulent simplement se détacher des dogmes établis. Je connais par exemple certaines femmes (il doit y avoir des hommes, mais je n’en connais pas) qui croient en la Dame, qui est tantôt la Nature, la Mère, mais aussi la Vierge, au sens chrétien du terme.
      C’est simplement ma façon de voir les choses, je me trompe peut-être. Je serai d’ailleurs curieuse d’avoir l’avis de quelqu’un qui se considère comme païen.

Laisser un commentaire