Le Monde Celte / Le Monde du Petit Peuple / Le Monde Irlandais / Les Fées

D'où viennent les fées ?

Chaque culture explique l’apparition des différents êtres vivants par des mythes propres. Les Celtes n’y échappent pas. L’un des mythes irlandais les plus populaires en la matière est celui expliquant l’origine des fées. Si l’on connaît un tant soit peu la superstition des irlandais, on comprend parfaitement que ce mythe ait traversé le temps sans presque rien perdre de ses couleurs d’origines.

fée celte

Alors, d’où viennent les fées ?

Les premiers hommes arrivèrent en Irlande environ 7000 ans avant J.C. Dans les légendes irlandaises, on les appelle les Formoires : des hommes grands, forts, sauvages, très peu civilisés. Ils étaient un peuple semi-nomade, peu évolué, et lorsque la deuxième vague d’hommes arrivèrent sur l’île mille à deux mille ans plus tard, les Formoires furent assez rapidement vaincus. Cela constitue tout un pan de la mythologie celtique irlandaise, j’y reviendrai dans d’autres articles.

Le nouveau peuple était constitué d’hommes (et de femmes) tout aussi grands que leurs prédécesseurs, encore plus forts, plus rapides, plus intelligents et plus évolués. C’était un peuple doté de pouvoirs magiques, qui avait la capacité de voyager entre notre monde et l’Autre Monde. On les appelait les Tuatha De Danann (à prononcer : « Toucha dé Danann » avec le « ch » mouillé). En irlandais, ce nom signifie « Tribu de Dana », du nom de la guerrière qui les dirigeait.

Dana

Une représentation romantique de Dana

Ils s’installèrent sur toute l’île, érigèrent des forts de terre, déboisèrent, établirent des lieux de culte et des lieux de funérailles. C’était un peuple pour l’époque évolué et cultivé, vivant en harmonie avec la nature, mais cependant vindicatif et quelque peu belliqueux.

Entre 1000 et 500 avant J.C., ce fut au tour des Celtes d’arriver sur l’île et d’en réclamer la suprématie. La guerre commença entre ces hommes et les membres de la Tribu. Les premiers avaient l’avantage du nombre, les seconds de la puissance magique. La guerre fit des ravages.

Tuatha De Danann

Les Tuatha De Danann venant de Tir na nOg, en conquête de l’Irlande

Finalement, les deux camps décidèrent de négocier un accord, qui vint assez rapidement : les membres du Tuatha De Danann, grâce à leur capacité à voyager entre les mondes, vivraient dans l’Autre Monde, tandis que les Celtes prendraient soin de la terre de notre monde. Et ainsi la paix fut-elle conclue, et les Tuatha De Danann rejoignirent l’Autre Monde par les lieux de culte qu’ils avaient créé.

Cependant, en décidant de vivre dans l’Autre Monde, ils ne perdirent pas leur capacité à voyager entre les mondes, et ils reviennent souvent errer dans le notre, en passant par les forts de terre, les lieux de culte et de cérémonie qui jalonnent l’île d’Irlande. Ils sont devenus, dans l’esprit des Irlandais, les fées, capables de changer d’apparence à volonté pour mieux piéger les hommes trop crédules.

Il est intéressant de constater qu’encore aujourd’hui, la superstition des Irlandais les pousse à conserver intacts les sites liés aux fées : les forts de terre, bien que vieux de plusieurs milliers d’années, érodés, sont maintenus, les champs possédant un tumulus, un arbre isolé (une porte des fées) ou même un puits ne serviront pas à la culture… Les fées sont omniprésentes dans la culture et les légendes irlandaises.

Le pouvoir accordé aux fées est tellement important que de nombreuses légendes les assimilent aux dieux. En effet, le Tuatha De Danann ne serait rien d’autre que le panthéon des dieux irlandais, avec ses grands dieux comme Dana, Lugh, Cernunnos et le Dagda. Les fées seraient donc, en suivant cet ordre d’idées, des dieux mineurs, libres d’influencer le destin des hommes selon leur volonté.

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*