Le monstre du lac… Léman

Et bien oui, il y aurait apparemment un monstre dans le lac franco-suisse. Je l’ai découvert récemment, grâce à un petit message laissé par Zelda grâce au formulaire de contact. Elle me parlait d’un évènement se déroulant en mai et parlant de quelque chose qui pourrait nous intéresser, vous qui venez visiter ce monde et moi-même : le mythique monstre de ce lac, les légendes qui l’entourent et les nombreux travaux des (crypto)zoologistes, paléontologues et autres (pseudo)scientifiques.

Entre mythe et réalité, c’est une légende comme je les aime !

La légende

Un monstre habiterait les eaux du lac Léman. Ce n’est pas un être unique, comme Nessie en Ecosse, mais une espèce aquatique endémique, qui se reproduirait de génération en génération. De nombreux scientifiques s’y sont intéressé, des paléontologues aux cryptozoologues (les zoologistes spécialisés dans les créatures dont l’existence n’est pas prouvée scientifiquement, qu’elles soient légendaires ou simplement encore inconnues).

Ce monstrum lemanicum horribile serait assimilé aux reptiles, aux dinosaures, et aurait d’ailleurs peu évolué depuis l’époque des grands sauriens. De nombreuses légendes locales racontent comment ce monstre aquatique sort de l’eau lorsqu’il a faim ou lorsqu’il veut pondre des œufs qui ressemblent beaucoup à ceux des crocodiles. Des théories des plus loufoques aux plus scientifiques étayent ces légendes, expliquant notamment comment l’animal aurait survécu aux grandes glaciations.

Un cabinet de curiosités, rempli d’objets attaché au monstre et à d’autres créatures légendaires

Très connu dans la région du lac Léman, personne n’en a néanmoins fait une observation rigoureusement scientifique et surtout… suffisamment crédible pour classer l’animal au rang des espèces existantes. Oh ! il y a bien eu des chercheurs qui ont trouvé des éléments de preuve, d’autres ayant même construit des bassins d’observation, mais ces preuves « scientifiques » ne suffisent pas à démontrer l’existence formelle de ce monstre.

Le festival

L’association « Eaux Monstres » organise en mai un festival pour permettre au grand public de découvrir ce monstrum lemanicum, les traces découvertes, les doutes sur la réalité de la légende…  Sur deux week-ends, vous pourrez donc découvrir l’exposition, regarder les démonstrations, visiter les lieux de la légende, et surtout, au fil de randonnées, écouter les contes et légendes entourant le monstre du Léman.

C’est un festival pour les petits comme les grands, chacun y trouvera son bonheur !

L’organisation :

L’Exp’Eaux Monstres se déroulera les weeks-ends du 21-22 mai et du 28-29 mai au Palais des Festivités, à Evian les Bains. L’entrée est à 8€ (6€ en tarif réduit) et se fait de 10h à 18h

Les Contes et Légendes des Marais se dérouleront les mêmes week-ends :

Le samedi 21 mai dans le Parc naturel de Neuvecelle, de 14h à 16h30 ;

Le dimanche 22 mai sur la plage de la Beunaz à Saint Paul en Chablais, de 14h à 1630 ;

Et le samedi 28 mai au même endroit, de 13h30 à 16h00.

La participation à ces contes en plein air est gratuite, et des navettes partent à 13h30 et 14h30 du Palais des Festivités d’Evian les Bain pour y assister.

Plus d’informations sur l’organisation du festival et sur le monstre du Léman sur le site de l’association : www.eaux-monstres.com

Et si vous vous sentez l’envie de venir raconter votre journée sur ce blog, vous êtes les bienvenus ! 🙂

Et vous ? Connaissez-vous des créatures légendaires locales ? Des festivals les racontant ? N’hésitez pas à les partager et à venir commenter !

Crédits images : association Eaux Monstres

12 reflexions sur “Le monstre du lac… Léman

  1. Le pêcheur

    Pêcheur depuis 31 ans, avec un amis nous avions décider d’aller pecher le brochet le 21 *, jour de la fin du monde :p. cependant il nous est arriv une chose que l’on ne s’explique pas et chose que nous ne pouvons raconter à personne … Vers 17h30 (logikement on ne ouvais plus pecher) Deux gros remous à la surface, je décide de lancer remonter ma ligne et de faire quelques lancer à cet endroit ! Pendant 20 min quelques chose jouais avec mon leurre à chaque lancer, tout d’un coup ca y est c’est la prise ! Une puissance fénoménale au bout de ma ligne, avec mon amis on s’est passé la ligne à tour de rôle tellement nous avions mal au bras, par moment même on étais à 4 bras sur la ligne … Ce combat à durer 28 longues et douloureuse minute, pour en arriver au résultat que ce poisson s’est enroulé autour dun pieux trainant dans l’eau nous fesant casser la ligne … Je pêche depuis 31 ans, j’ai pecher d’énorme poisson dont des silure de 1m80 – 80 kg … Je n’ai jamais eu autant de mal et autant de puissance au bout d’un ligne !!! Avec mon amis on s’interroge, qu’avons nous pu réellement pecher ce jour là … Nous n’en parlons à personne, nous ne voulons pas nous faire passé pour des mythos … Ce genre de chose étant pêcheur, on me la raconterais je n’y croirais pas … Alors on se renseigne discrètement sur toute légende éventuelle.

    (Ceci s’est passé à Saint-Prex(suisse))

    1. Gwenn Auteur de l'article

      J’aurais bien aimé pouvoir voir cette expo, mais ce n’a finalement pas été le cas.
      Par contre, j’ai déménagé, et me voilà voisine d’en face ! 🙂
      En effet, je suis à présent sur la côte suisse du lac Léman, dans le très joli canton de Vaud. J’aurais donc j’espère de nombreuses occasions de reparler du lac et de ce qui s’y passe autour (côté français comme suisse).
      D’ailleurs, si vous avez des pistes à découvrir, je suis preneuse ! 🙂
      Bonne soirée !

  2. marjorie m.

    Dans les villages en Afrique, j’ai remarqué que très souvent, les mondes imaginaires et le réel sont mêlés étroitement. Les religions musulmanes, chrétiennes, sont des syncrétismes, l’animisme est toujours plus ou moins présents.
    Concernant des légendes et des mythes, je sais que les Dogons du Mali ont une cosmogonie et des mythes très intéressants. D’après le Lonely Planet, ces peuples auraient même découvert l’existence dune deuxième étoile de Sirius bien avant que les scientifiques ne puissent la remarquer avec leur appareils perfectionnés.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dogons

  3. marjorie m.

    La vie serait bien fade sans ces mythes et légendes qui nous font rêver… En Afrique, je rencontre beaucoup de gens qui me parlent de l’existence des génies comme une réalité… Mais selon ces mêmes personnes, ils n’ont du pouvoir que sur ceux qui croient en leur existence (de même que pour les fétiches, et les pouvoirs des marabouts)…

    1. Gwenn Auteur de l'article

      C’est souvent le cas : les sceptiques et ceux qui n’y croient que le temps de démontrer que tout ça (les créatures légendaires, les différentes formes de magie…) n’existe pas sont souvent ceux qui ne les verront finalement jamais.
      En attendant, en effet, ces mythes et légendes éclairent notre vie d’un jour différent. Pourquoi s’en priver et ne pas faire montre d’un peu d’ouverture d’esprit ? 😉
      Par exemple, je ne connais pas du tout les légendes africaines… Tu aurais des bonnes références à me donner (livres ou sites), en attendant que je les découvre sur place ?

  4. Drenagoram Auteur de l'article

    Eh Bien Gwenn ,
    Tu fais bien d’en Parler ,
    Je serais plus prudent en allant m’y baigner ,
    Peut être devrais-je aussi vêtir une Cotte de Mailles ,
    J’ai un peu peur d’avoir de la Peine ,
    A remonter à la Surface ,
    Quoiqu’il en soit je vais ouvrir l’Oeil ,
    Et repérer une ou deux Traces ,
    Entre les Roches sonder l’écueil ,
    Trouver en eaux , restes de Carcasses 😉
    NéO~
    Belle Soirée 🙂

    1. Gwenn Auteur de l'article

      Sois prudent ! Ce serait dommage de perdre ta jolie plume et tes belles pensées ! 🙂
      La cotte de maille semble un peu lourde pour une baignade, cependant… 😉
      Si tu trouves ou entends quelque chose, n’hésite pas à venir les raconter ! Je suis toujours curieuse de ce genre de choses !

      1. Drenagoram Auteur de l'article

        Promis ,
        Je vais Louer le Batiscaphe ,
        Plonger au Fond , avoir l’avis ,
        Et demander à Tournesol ,
        De surveiller le sismographe 🙂
        Sur l’amplitude de sa Boussole.
        NéO~

    1. Gwenn Auteur de l'article

      Oui. Il serait passé plusieurs fois dans les musées de la région, afin de faire des recherches. Son travail sur le monstre du Léman est abordé, justement, dans l’Exp’Eaux Monstres.

Laisser un commentaire