Le papillon, symbole de la renaissance de l’âme

Lors d’un swap* sur le thème du papillon, la personne ayant réalisé le colis m’a inclus une lettre reprenant les plus grandes légendes concernant le papillon à travers le monde. J’ai trouvé cette attention géniale, le fait qu’elle prenne en compte ma passion des mythes et légendes pour la confection de son colis. Du coup, elle a brossé un tableau général des mythes et légendes concernant le papillon, à travers le monde, avec moult détails qui me donnent envie d’approfondir la question. Et cette lettre n’étant pas trop longue, je me permets de la partager avec vous : 

Le papillon, insecte majestueux et fascinant par la beauté de ses ailes déployées, représente dans de nombreuses cultures le changement et la transformation.

Papillon et fleurs de glycine chinoises

Papillon et fleurs de glycine chinoises (env. 970 ap. J.C.)

Ce petit insecte aux couleurs resplendissantes, présent dans notre environnement à la belle saison, symbolise la beauté de la nature et la transformation et évoque la métamorphose, concept répandu dans de nombreuses cultures. Il est souvent associé à la renaissance et caractérise l’âme débarrassée de son enveloppe charnelle. En mythologie grecque, il est le symbole de l’immortalité. En Asie, on le considère comme le symbole de l’amour éternel et de la joie. Au Japon, il est l’emblème de la femme pour son côté gracieux et sa légèreté. On affirme même que la vue d’un couple de papillons est synonyme de fidélité amoureuse. En Chine et au Vietnam, le papillon symbolise une vie longue et la beauté. Beaucoup d’interprétations pour ce petit insecte dont l’existence remonte à plus de cent cinquante millions d’années.

Les Aztèques et le symbolisme du papillon

Le papillon est associé dans la civilisation aztèque à Xochiquetzal, la déesse des fleurs, de la fertilité, des jeux, de la danse et de l’agriculture. Cette divinité est en effet suivie par un cortège de papillons et d’oiseaux et incarne la dualité, car elle est aussi bien lunaire que solaire, à l’image même du papillon. Le papillon est placé chez les aztèques au rang de la divinité où la religion de ce peuple est à double face : elle représente à la fois, la lumière avec un monde céleste et florissant qui s’oppose à l’obscurité, le monde des ténèbres.

Xochiquetzal

Xochiquetzal

Les aztèques associent aussi le papillon au concept de guerre avec cette idée même qu’un papillon butinant parmi les fleurs représente l’âme d’un guerrier tombé au combat. Il serait le souffle vital du mort redescendu sur terre sous la forme d’un papillon. C’est ainsi que les papillons sont traités avec délicatesse. Etant le symbole du passage de la vie à la mort pour renaître sous une autre forme d’existence, ils sont vénérés. Ces peuples les considèrent aussi comme le symbole d’une végétation luxuriante et bien irriguée.

Les Irlandais et le papillon

En Irlande aussi, le papillon est symbole de renaissance comme en témoigne ce récit :

Dans la légende de la Courtise d’Etain, Midhir tombe follement amoureux de la fille du roi, Etain. Son fils adoptif, Aengus, se met alors à la recherche de la jeune femme pour la rapporter à son père. Mais la première femme de Midhir est jalouse, et grâce à la magie apprise avec un druide, elle transforme Etain en une flaque d’eau de laquelle naît un ver, qui devient un magnifique papillon. Midhir est comblé par la vue de cet insecte. Il le dépose alors dans un récipient de cristal dans lequel poussent des plantes et des herbes agréablement parfumées et l’emmène partout où il va. Son ancienne épouse, furieuse, jette un nouveau sort : Etain est poussée par les vents pour rejoindre la maison du guerrier Edar. Elle arrive par la cheminée et tombe dans la coupe de vin de l’épouse du guerrier qui avale le papillon. Cette dernière tombe ensuite enceinte et Etain revient à la vie après l’accouchement.

La psychanalyse et le papillon

Le mot « psychanalyse » dérive de « psyché », qui, en grec, désigne à la fois le papillon et l’âme humaine. Dans la mythologie grecque, Psyché, une princesse élevée au rang de déesse, est représentée sous la forme d’une fille ailée qui ressemble beaucoup à un papillon. En psychanalyse, le papillon symbolise la renaissance. En rêve, le papillon est d’ailleurs le symbole de la métamorphose, une transformation positive si ce dernier est blanc. En revanche, dans la vie réelle, croiser un papillon blanc sur son chemin n’a rien d’extraordinaire, car les papillons colorés ont tendance à disparaître en raison de l’utilisation massive des pesticides pour laisser leur place aux papillons blancs qui sont les plus résistants.

Psyché

Psyché, de W. Sergeant Kendall (1909)

Que le papillon soit diurne ou nocturne, il attire toujours notre attention. Il ne représente pas seulement la lumière, mais aussi les ténèbres. On rattache par ailleurs le papillon de nuit, le Sphynx-Tête de Mort, à de nombreuses superstitions. Il tire son nom du fleuve infernal où il est né. La légende dit qu’il se serait libéré grâce à une déchirure de la terre à la mort de Pan (dieu de la nature toute entière). La chenille se serait alors nourrie de la Belladone et de la Datura, deux plantes aux fruits toxiques. Son cri très particulier, plutôt plaintif et mélancolique, découlerait de l’ingestion de ces deux plantes.

« Tout crépuscule est double, aurore et soir. Cette formidable chrysalide que l’on appelle l’univers tréssaille éternellement de sentir à la fois agoniser la cheville et s’élever le papillon »
Victor Hugo

Sources :

Images : Images libres de droit

—–

*Swap : c’est un système d’échange de colis « cadeaux » : on organise une sorte de groupe, ou chaque personne va envoyer à une autre personne un colis contenant un nombre d’objets souvent déterminé à l’avance pour un montant aussi déterminé. Cette fois, le thème était animaux, et chaque personne doit choisir un animal pour le colis qu’elle doit réaliser.

Laisser un commentaire